Quand l’ange et l’homme se donnent la main

Issy, le 17  janvier 2012 – Par une belle journée ensoleillée, au séminaire Saint-Sulpice, les fondeurs ont replacé au pinacle de la Grande Chapelle le groupe de la Croix et des anges en bronze sculpté, en présence de personnalités de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice et de la ville d’Issy, de la communauté du séminaire et de nombreux invités. En voici un bref reportage photo.

Ce groupe sculpté qui illustre l’élévation du monde sauvé par la Croix, escorté par les anges, « ces messagers de Dieu, fidèles compagnons de l’homme », a été restauré par la Fonderie de Coubertin. Il s’agissait de le reposer à  sa place initiale après plusieurs mois d’absence.

Après avoir installé un support en acier inoxydable, les éléments du groupe ont été élevés, l’un après l’autre, et fixés à ce support : d’abord la sphère, puis la Croix, suivie du premier ange (à droite de la sphère) et du second ange (à gauche de la sphère). Chaque fois, le fondeur assure la fixation et l’équilibre de l’élément, le grutier l’élève et le pose avec précision au sommet de la chapelle, le fondeur l’attend, le guide et le fixe avec délicatesse.

Dans la tradition des fondeurs, un parchemin manuscrit, signé par ceux qui ont restauré le groupe sculpté, est inséré dans le bronze.

 

 

 

 

La Compagnie a voulu honorer cette tradition et bien plus encore. Des membres de la Compagnie, la communauté du séminaire et tous leurs invités se sont rassemblés dans le jardin du séminaire, face à la Grande Chapelle pour une célébration au cours de laquelle le p. Ronald WITHERUP a béni les anges et toutes les personnes présentes.

 

 

 

 

Après la bénédiction des anges, le p. Ronald WITHERUP, supérieur général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice, le p. Bernard PITAUD, supérieur provincial, le p. Didier BERTHET, supérieur du séminaire, M. André SANTINI, député-maire d’Issy-les-Moulineaux, Mme Laure CASTEL représentant M. Hervé BAPTISTE, architecte en chef des Monuments historiques, Mme Catherine LALANNE, rédactrice en chef de Pèlerin,  et Mme Arielle COURTY, représentant Les Chantiers du Cardinal, ont, à leur tour, signé un parchemin retraçant l’événement et rappelant que ce groupe a gagné le Prix Chantiers du Cardinal décerné par Pèlerin en novembre 2011 dans le cadre de son concours annuel Un Patrimoine pour Demain.

De gauche à droite, p. Didier Berthet, Mme Arielle Courty, M. André Santini, Mme Catherine Lalanne

 

Finalement, le parchemin a été remis à M. Yvon RIO, directeur de la Fonderie de Coubertin qui est allé le porter au sommet de la façade, où l’attendaient M. Philippe PAGNON, chef d’atelier, et son équipe, pour déposer le rouleau dans l’un des anges.

M. André SANTINI écoute les explications de M. RIO, en présence du p. Ronald WITHERUP

Tous se sont retrouvés autour d’un apéritif pour fêter cette restauration qui entre dans le cadre plus large de la restauration extérieure de la Grande Chapelle. La Compagnie envisage désormais la restauration intérieure de celle-ci, véritable joyau reconnu. Elle sait qu’elle pourra compter  sur de généreux bienfaiteurs.

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter http://www.sulpiciens.org/spip.php?article108

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *