Solitude 2017: Chronique n°3

Chronique du 27 février au 05 mars

Les solitaires ont passé leur week-end les uns à Oka, les autres à Montréal. Ceux qui revenaient de Montréal ont retrouvé leurs confrères dans la communauté. Ils ont repris le cours ordinaire de leurs activités avec les entretiens de Monsieur Pitaud sur la théologie et la spiritualité de l’Ecole française dès lundi 26 février matin à 9h00. Le conférencier a présenté brièvement la conception de l’adoration selon Bérulle. En effet, celui-ci définit Jésus-Christ comme le Parfait Adorateur du Père. Il l’adore, en son humanité, en qualité de son état et de son être. En référence avec la théologie bérullienne, un accent a été mis sur sa conception de l’Eucharistie. La réflexion autour de l’Ecole Française de Spiritualité a conduit aussi à parler de l’itinéraire spirituel de saint Jean Eudes, membre de l’Oratoire et fondateur de la Congrégation des eudistes. Le jeudi 2 mars, les entretiens ont tourné autour de l’itinéraire spirituel de saint Vincent de Paul et de Gaston de Renty.
Deux jours avant, c’est-à-dire le mardi 28 février, dans une ambiance fraternelle et amicale, la communauté a fêté l’anniversaire de naissance du Père Victor Manuel Suarez. La semaine étant remplie, il faut se déstresser. Pour se détendre, les solitaires partent pour Ottawa le samedi 04 mars à 8h00 où ils visitent le Parlement canadien et bien d’autres sites de la ville. Le soir, ils se rendent à Montréal où ils passent la nuit avant de retourner à Oka, le dimanche 05 mars à 16h00.