Solitude 2017: Chronique n°11

01 – 05 mai

Revenus de Baltimore, les solitaires trouvent, dans la maison, Mr Jacques D’Arcy, le Provincial du Canada, venu les entretenir sur la « théologie du ministère ordonné ». Ainsi, reprend la série des conférences quotidiennes ; seulement cette fois, pour permettre aux solitaires de récupérer les forces après une longue envolée de Baltimore à Montréal, la conférence du 1er mai ne débutera pas à 9h00 mais à 9 h 30.
La communauté que nous formons n’est pas composée que des solitaires ; pour permettre le bon fonctionnement de la maison au quotidien, elle recourt aux loyaux services de Mr. Donat Giroux. Le mardi 02 mai était pour lui un jour mémorable ; la Communauté des solitaires a fêté, dans une ambiance conviviale, ce jour de l’anniversaire de sa naissance.
Les faits se succèdent, mais ne se ressemblent pas. La même semaine, les confrères venus de la Colombie nous ont donné l’occasion d’un voyage imaginaire en présentant et en exposant quelques aspects de leur pays ; c’était le 03 mai. Le lendemain, la communauté de solitaires a célébré le quatorzième anniversaire de Mr. l’Abbé Albert Mogboloko Ngoso, prêtre du diocèse de Budjala en République Démocratique du Congo. Comme d’habitude, les solitaires se sont rencontrés pour une séance d’intériorisation des paroles ou des événements frappants des semaines antérieures avant de partir pour Montréal non pour fuir les inondations, mais pour avoir un week-end tranquille. Et déjà, Mme Louise Couture s’est annoncée pour assurer ses conférences la semaine suivante.