Paris, 13 novembre 2015

MESSAGE DU CARDINAL VINGT-TROIS SUITE AUX ATTAQUES TERRORISTES À PARIS
arton37961-03fb2
Notre ville de Paris, notre pays, ont été frappés hier soir avec une sauvagerie et une intensité particulières.

Après les attaques de janvier dernier, après l’attentat de cette semaine à Beyrouth et tant d’autres au long de ces derniers mois, notamment au Nigéria et dans d’autres pays d’Afrique, notre pays connaît à nouveau la douleur du deuil et doit faire face à la barbarie propagée par des groupes fanatiques.

Ce matin, je prie et j’invite les catholiques de Paris à prier pour celles et ceux qui ont été tués hier et pour leurs familles, pour les blessés et pour leurs proches et pour ceux qui s’activent pour venir à leur secours, pour les forces de l’ordre soumises à une redoutable tension, pour nos gouvernants et pour notre pays afin qu’ensemble nous demeurions dans l’unité et la paix des cœurs.

Je demande aux paroisses de Paris de se conformer strictement aux mesures de prudence édictées par les autorités publiques. Je leur demande de faire de cette journée et celle de demain dimanche des journées de deuil et de prière.

Dimanche soir à 18h30, je présiderai la messe à Notre-Dame de Paris à l’intention des victimes de cette nuit et de leurs proches et à l’intention de notre pays ; le glas de la cathédrale sonnera à 18h15. La télévision catholique KTO retransmettra cette messe, permettant à tous ceux qui le souhaiteront de s’y associer.

Face à la violence des hommes, puissions-nous recevoir la grâce d’un cœur ferme et sans haine. Que la modération, la tempérance et la maîtrise dont tous ont fait preuve jusqu’à présent se confirment dans les semaines et les mois qui viennent ; que personne ne se laisse aller à l’affolement ou à la haine. Demandons la grâce d’être des artisans de paix. Nous ne devons jamais désespérer de la paix, si on construit la justice.

+André cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris

Je me permets de partager quelques phrases d’une lecture bouleversante faites ces jours-ci… (Jean-Marc Micas, PSS)
MS
« Il est très important de n’être pas prêt.
Dans Gethsémani, Charles Péguy décrit la dernière nuit du Christ. Il expose patiemment les préliminaires de ce qui allait se jouer (…) Quand le jour s’est levé sur le mont des Oliviers, (…) tout était prêt.
Tout ?
(…) il conclut : ‘’Tout était prêt, lui seul, lui seul ne l’était pas.’’
Jésus n’était pas prêt : ‘’Si cela est possible, que cette coupe passe loin de moi.’’
Jésus ne veut pas que nous soyons prêts : par lui, tout a été fait pour la vie, non pour la mort.
Certes, si le grain ne meurt, il ne porte pas son fruit.
Mais c’est du grain et du fruit dont nous parlons alors, c’est-à-dire de vie, et non de mort.
Il ne faut se préparer qu’au jour qui se lève.
Il ne faut avoir d’accueil que pour la vie qui se donne.
Ou bien : en accueillant la mort, que celle-ci devienne croissance du grain.
En accueillant le bât qui nous blesse, qu’il devienne arbre de vie.
Il ne faut avoir d’accueil que de la vie, ou pour elle : par la joie ou la souffrance, donner un peu plus de champ au Royaume de Dieu. »

Martin STEFFENS, Rien que l’amour, Repères pour le martyre qui vient, Salvator, octobre 2015, p. 88-s

Messages reçus de nos confrères du Vietnam et des autres Provinces:

Vietnam:
Mes chers amis,
Devant les événements d’hier, nous sommes tous concernés.
Terrible, horrible ! Endeuillés aussi, nous sommes près de vous, nos amis Français, et tout le peuple de France. Union de prière, dans la douleur, l’effroi et l’espérance. Confions les victimes, leur proches et la France à Dieu, notre Père. Demandons-Lui de faire le don de la paix.
Pierre.

Canada:
Au Père Jean Marc MICAS, PSS, supérieur provincial,
Au Père Bernard PITAUD, PSS, secrétaire provincial,
Au Père Ronald D. WITHERUP, PSS, supérieur général,
Aux sulpiciens de la Province de France,
Au personnel rattaché aux maisons et aux œuvres sulpiciennes à Paris,
Aux personnes de la France, notamment celles et ceux qui sont en lien avec les Sulpiciens,
Au nom de M. Jacques D’ARCY, PSS, supérieur provincial de Les Prêtres de Saint-Sulpice du Canada, des membres du Conseil provincial, des Sulpiciens de la Province canadienne et du personnel qui travail avec les Sulpiciens partout dans la Province, nous nous associons à la douleur et à la peine que vous éprouvez à la suite des actes de terrorisme et de violence de ces derniers jours. Les personnes mortes, les personnes blessées et la population qui est en deuil sont présentes dans nos sentiments, dans nos pensées et dans nos prières.
Nous présentons donc, nos sincères condoléances, nous vous exprimons notre solidarité humaine, chrétienne, sacerdotale et sulpicienne. Nous vous offrons nos prières. Nous invoquons Celui qui est le Prince de la paix afin que les êtres humains puissent vivre en paix et que les convictions religieuses rendent le monde plus tolérant.
Avec vous, nous renouvelons la conviction et la confession que Saint-Paul nous a transmises : C’est lui, en effet, qui est notre paix… Dans sa chair, il a détruit le mur de séparation : la haine… Il a voulu… créer en lui un seul homme nouveau, en établissant la paix… Au moyen de la Croix, Jésus-Christ a tué la haine. Il est venu annoncer la paix à ceux qui étaient loin, et la paix à ceux qui étaient proches (Cf. Eph 2,14-17).
Que le Prince de la paix soit avec vous. Qu’Il vous console dans votre peine!
Fraternellement,
Jaime Alfonso MORA, PSS
Secrétaire provincial
secretaireprov@sulpc.org
Bureau :
116, rue Notre-Dame Ouest
Montréal, QC H2Y 1T2
Tél. : +1 514 849-6561 poste 313
Fax : +1 514 286-9021
jmora@sulpc.org

USA:
Jean-Marc,
Just a note to see if you, Ron and the other Confreres are safe
Know that Paris and the Victims (and families) are in our prayers.
John Kemper, PSS

Dear Jean-Marc,
I am (we are) stunned and outraged at the barbaric murders committed in your (& our) beloved city: Paris! I, and all the confreres here—indeed, the American people—join our hearts and prayers to yours, the confreres, and your fellow French citizens asking God for justice and peace among the nations & peoples of the world.
Ron has assured us that you and our confreres and colleagues are safe. God’s blessings & strength be upon you all during these coming days & weeks.
May God sustain and comfort the numerous French families and friends who now mourn the tragic loss of the loved ones—and cry out to God for justice & peace—and mercy. May God welcome those numerous innocents into the kingdom of heaven, a kingdom of justice, peace & love. May such a kingdom come upon the face of this earth soon. Maranatha!
Fraternally,
Daniel F. Moore, PSS
Provincial Secretary
Director of Discernment & Admissions
Director of Communications
Society of St Sulpice,
Province of the United States
5408 Roland Avenue
Baltimore, MD 21210
www.Sulpicians.org
410-323-5072

Dear Jean-Marc and Bernard,
I have been following the news about the murderous attacks in Paris. What these radicals are doing in your country is horrible and disgusting! I am glad that Obama has made a statement of very strong support for the French people. I agree with him: these attacks won’t work; the French people will be even more united and forceful in their opposition to those who would do such inhuman things.
I hope that all the Sulpicians are safe and that the ultra-right in France does not twist things for their own political advantage.
Tom